Établissement Public d’Aménagement

& de Gestion de l’Eau DOUBS DESSOUBRE

ACTUALITÉS

Courrier à l’intention des députés

Dans le cadre du projet de loi relatif à l'accélération de la production d'Énergies Renouvelables, le Sénat a voté plusieurs amendements concernant la production...

Suivi travaux Scierie des Noues

Suivi de l’efficacité de la passe à poisson de la scierie des Noues sur la Vauclusotte Après un mois de suivi, les premiers résultats de franchissements ne se sont pas fait...

Signature Plan rivières karstiques 2022-2027

C’est le 22 septembre, à la station d’épuration du Val d’Usiers à Bians-les-Usiers qu’a eu lieu la signature du Plan rivières karstiques 2022 – 2027. Le plan rivière...

Travaux d’effacement du seuil de la Voyèze

Les travaux d'effacement du seuil de la Voyèze sur la commune de Vauclusotte ont débuté le 22 août 2022. Des moyens spécifiques et adaptés aux milieux aquatiques ont été mis...

Retrouvez ici toutes les actualités qui concernent les projets de l’EPAGE, mais aussi les actualités de nos partenaires, l’actualité environnementale au niveau national et européen, ainsi que les actualités locales en lien avec les cours d’eau, et plus largement les milieux naturels de notre territoire.

Nos missions

L’EPAGE porte les missions centrales de préservation et de restauration des milieux aquatiques,
de protection de la ressource eau par la lutte contre les pollutions diffuses,
et agit également en faveur de la préservation et de la valorisation de la biodiversité,
notamment par l’animation et la gestion du site Natura 2000 de la Vallée du Dessoubre.

PRÉSERVATION ET GESTION DES MILIEUX NATURELS ET DE LA BIODIVERSITÉ

PROTECTION ET VALORISATION DE LA RESSOURCE EN EAU

ACTIONS DE SENSIBILISATION ET DE COMMUNICATION

Foire aux questions

Qu'est-ce que l'opération collective Limitox ?

L’opération collective Limitox 2022-2024 est une opération conduite par l’EPAGE Doubs Dessoubre en partenariat avec la Chambre de commerce et d’industrie du Doubs et l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée, sur le périmètre des communautés de communes membres de l’EPAGE (Portes du Haut-Doubs, Maîche, Doubs Baumois, Russey et Sancey-Belleherbe) et de la Communauté de communes du Val de Morteau.
Le but de l’opération est de réduire les pollutions toxiques en identifiant les sites prioritaires et en proposant des actions de réduction à la source (industries, artisans, scieries, etc) ; connaître et suivre le flux de pollutions toxiques issues des effluents non domestiques (les effluents déversés dans les réseaux collectifs par les entreprises) ; assister les entreprises et les collectivités pour une mise en conformité avec la réglementation administrative (autorisations de déversement, etc) ; mettre en œuvre des actions de communication auprès des entreprises, des collectivités, du grand public pour les informer des risques encourus par les milieux naturels par l’utilisation de certains produits et les gestes qui peuvent être adoptés pour réduire cet impact.

Qu'est-ce que NATURA 2000 ?

NATURA 2000 est un outil au service de la conservation du patrimoine naturel. La Vallée du Dessoubre, de part ses richesses faunistique et floristique, a tout naturellement rejoint en 2006 le réseau européen Natura 2000.
Ce réseau, qui couvre aujourd’hui 18 % du territoire européen (13 % en France), a pour ambition de veiller à la conservation des habitats et des espèces d’Intérêt Communautaire Européen, en application des Directives « Habitats, Faune, Flore » et « Oiseaux ». Sa désignation est le fruit d’une volonté territoriale, rassemblant collectivités, usagers, et partenaires locaux. Ensemble, ils s’engagent dans une meilleure prise en compte des enjeux liés à la biodiversité dans leurs activités.
L’EPAGE, structure animatrice Natura 2000, intervient depuis 2012 pour sensibiliser aux enjeux du site et promouvoir la démarche auprès des acteurs locaux.

Qu'est-ce qu'un bassin versant ?

Un bassin versant ou bassin hydrographique est une portion de territoire délimitée par des lignes de crête (ou lignes de partage des eaux) et irriguée par un même réseau hydrographique (une rivière, avec tous ses affluents et tous les cours d’eau qui alimentent ce territoire). A l’intérieur d’un même bassin, toutes les eaux reçues suivent, du fait du relief, une pente naturelle et se concentrent vers un même point de sortie appelé exutoire.
Dans un bassin versant, l’eau se fraye donc des chemins sur et dans les sols, ce dernier point étant notamment le cas sur notre territoire fortement marqué par des circulations souterraines dans les karsts. Lors de son parcours, l’eau se charge en particules : sédiments, matière organique, produit chimiques, …
Sur un bassin versant, l’occupation du sol, les activités humaines et les aménagements conditionnent les chemins de l’eau et donc sa qualité à l’exutoire du bassin, les actions en amont se répercutent en aval, la multiplication de petites perturbations entraîne de grandes dégradations sur l’ensemble du bassin.
Aussi, sur un bassin versant, le ruissellement, l’érosion des sols, le lessivage des intrants agricoles, les inondations, … peuvent être fortement accentués ou diminués par des aménagements inadaptés (seuils et barrages notamment), une mauvaise gestion des milieux (des milieux dégradés par les micropolluants, les nutriments domestiques, agricoles, …), des pratiques à risques, …

Qu'est-ce que le karst ?

Le karst est souvent défini, à tort, uniquement comme un type particulier de morphologie. Or le paysage du karst résulte des écoulements souterrains particuliers qui se mettent en place progressivement dans les roches carbonatées (calcaires et dolomies) et dans les roches salines (gypse et parfois sel gemme). Le karst est donc également un aquifère puisque l’eau souterraine est totalement impliquée dans sa formation et dans son fonctionnement. Ainsi, le karst est constitué par un ensemble de formes souterraines et de surface et de conditions d’écoulements souterrains, qui interagissent les unes sur les autres.
Dans ces roches, la dissolution et l’écoulement souterrain créent des conduits parfois pénétrables par l’homme. Ces conduits sont organisés en réseau hiérarchisé de l’amont (les points d’infiltration d’eau dans la roche) vers l’aval (la source). En dehors du réseau karstique, les vides dans la roche sont constitués par des cavités et par les discontinuités de la roche (fissures, fractures, etc plus ou moins élargis par la dissolution). Tous ces vides sont plus ou moins connectés hydrauliquement aux conduits. Cette organisation (= réseau karstique ou réseau de drainage) se fait à la manière de celle des fleuves et des rivières, en fonction de la pente générale et de la résistance opposée par la roche (perméabilité), elle peut être plus ou moins linéaire et simple, ou très complexe.

Si vous avez des questions sur notre organisation, nos objectifs, nos partenaires, nos missions etc.
Contactez directement notre syndicat !

Projets en cours
Restauration continuité écologique et morphologique des rivières, étude tourbière et milieux humides, cartographie habitats NATURA 2000, etc

Grandes missions
Restauration des rivières, préservation de la biodiversité, lutte contre les pollutions, sensibilisation

Collaborateurs
Répartis sur 4 pôles : Administration, GEMAPI, Milieux naturels,
Animation et protection
de la ressource en eau

Membres fondateurs
Communautés de communes de Maîche, Portes du Haut-Doubs, Russey, Sancey-Belleherbe, Doubs Baumois & Département du Doubs